les commentaires sont désactivés pour cet article

MASA 1997

Bilan du  MASA 1997

La tenue de La 3ème édition du MASA, du 1er au 8 mars 1997, a été organisée sous le signe de l’innovation : ouverture aux pays Africains non Francophones; mise en œuvre et gestion confiées à une Direction autonome basée à Abidjan, assistée par un comité international d’experts et supervisée par un conseil d’orientation; sélection des spectacles effectuée par un comité International d’experts du sud et du nord; caractère populaire renforcé par un méga concert d’ouverture, au parc des sports de Treichville, et un essaimage des spectacles dans tous les quartiers d’Abidjan. 47 groupes artistiques et 500 artistes, régisseurs et techniciens des arts vivants de 21 pays Africains ont pris part à cette édition. Plus de 120 groupes artistiques ont animé 21 soirées de spectacles et donné plus de 150 prestations dans la quasi-totalité des 10 communes de la ville d’Abidjan avec un public estimé en moyenne à 3000 personnes par scène. Des 120 groupes, 18 sont venus de 11 pays Africains : Tchad, Sénégal, Guinée Bissau, Togo, Cameroun, Burkina Faso, Congo, Mali, Guinée, Niger et Benin. 438 programmateurs et diffuseurs de tous les continents se sont donné rendez-vous, pendant une semaine, à Abidjan, et ont assisté à 55 spectacles sélectionnés officiellement. 191 Journalistes représentant 91 organes de presse d’Afrique, d’Europe, des USA et du Canada, ont couvert l’événement.

Les innovations introduites et les résultats obtenus placent le MASA dans la dynamique d’un projet de développement global des arts vivants Africains.

Membre du  Comité International de Sélection

Le comité de sélection mis en place comprenait 4 experts choisis au sein du Comité International d’organisation de professionnels:

–  Un expert d’Afrique Centrale (République Démocratique du Congo), pour la musique : Manda TCHEBWA,

–  Un expert d’Afrique de l’Ouest (Burkina Faso), pour le théâtre : Jean-Pierre GUINGANE,

–  Un expert de France, pour la musique : Christian MOUSSET,

–  Un expert de la Communauté Française de Belgique pour le Théâtre et la danse : Jacques DECK.

Rencontres Professionnelles

Le forum du MASA 97 a privilégié l’aspect pratique des rencontres artistes-diffuseurs-professionnels. Ainsi, deux espaces permanents et des ateliers ont été organisés :

1-    Un espace permanent d’information-formation sur :

–  La circulation actuelle des spectacles Africains dans les pays du Nord :

–  L’analyse et la compréhension des termes des contrats : contrats de production, de réalisation, de co-réalisation, de diffusion, etc.

2-  Un espace permanent de l’industrie musicale Africaine qui a pris la forme:

–  D’un marché de productions discographiques Africaines, où éditeurs, producteurs et distributeurs ont présenté leurs produits dans les stands aménagés;

–  D’un lieu de rencontre entre les professionnels Africains du disque et entre ceux-ci et les professionnels du Nord ;

–  D’un forum d’informations sur les problèmes de la profession.

3-  Des ateliers pratiques sur :

–  L’esthétique et les nouvelles tendances de la création contemporaine Africaine;

–  La formation d’acteurs ;

–  La mise en scène et la dramaturgie ;

–  Le théâtre hors des théâtres ;

–  La régie des spectacles vivants ;

–  Les perspectives d’organisation de tournées de spectacles Africains en Afrique.

Groupes sélectionnés

Partenaires du MASA 97

ACCT, MINISTERE DE LA CULTURE DE COTE D’IVOIRE, CFB, UNESCO, VILLE D’ABIDJAN, ADAMI, AIR-AFRIQUE.

 

Les commentaires sont fermés.