Le théâtre est à la fois l’art de la représentation d’un drame ou d’une comédie, un genre littéraire particulier, et l’édifice dans lequel se déroulent les spectacles de théâtre. On parle aussi de genre dramatique.

Jadis, le mot en grec ancien : θέατρον, désignait également la scène ou le plateau, c’est-à-dire toute la partie cachée au public par le rideau.

Au sens figuré, « théâtre » désigne un lieu où se déroule une action importante ( par exemple, un théâtre d’opérations militaires ).

Aujourd’hui, à l’heure des arts dits pluridisciplinaires, la définition de l’art du théâtre est de plus en plus large ( jusqu’à se confondre avec l’expression spectacle vivant ), si bien que certains grands metteurs en scène n’hésitent pas à dire que pour qu’il y ait théâtre, il suffit d’avoir un lieu, un temps, un acte et un public.

Il s’agit de spectacles dans lesquels des comédiens/acteurs, mis dans les circonstances et les situations créées par un texte et la vision d’un metteur en scène/réalisateur, incarnent des personnages pour un regard extérieur (le public), dans un temps et un espace limité. Les dialogues écrits sont appelés pièces de théâtre, mais il peut y avoir également du théâtre sans texte écrit ou même sans aucune parole. Il existe aussi des œuvres de théâtre musical, le genre étant particulièrement représenté dans les célèbres quartiers de Broadway aux États-Unis ou du West End à Londres, mais aussi de plus en plus autour des Grands boulevards à Paris.

Dans la création contemporaine, les frontières entre les différents arts de la scène (théâtre, mime, cirque, danse…) sont de plus en plus ténues, si bien que certains professionnels n’hésitent pas à remplacer le mot théâtre par les mots spectacle pluridisciplinaire ou spectacle vivant, mettant ainsi l’accent sur le métissage des disciplines.